Journées Européennes du Patrimoine 2019

Journées Européennes du Patrimoine *** C’est la manifestation incontournable de la rentrée, un rendez-vous attendu impatiemment chaque année par des millions d’amoureux de la culture, du beau, de l’histoire, des vieilles pierres ou de la modernité. Peu importe tant qu’il s’agit des richesses de notre patrimoine.

Toute l’équipe de Testamento.fr souhaite à tous ses lecteurs d’excellentes « Journées Européennes du Patrimoine »

Cette année sera la 36ème édition des Journées Européenne du Patrimoine sous la thématique « Art et divertissement ».

Les 21 et 22 septembre 2019, préparez-vous à encore plus de découverte et de savoir. Pour la 35ème édition en septembre 2018, c’est pas moins de 16 000 sites qui avaient été ouverts, dont environ 1 900 pour la première fois ou à titre exceptionnel

Comment sont nées les Journées Européennes du Patrimoine ?

Opéra de Paris : journées européennes du patrimoine

Opéra de Paris : journées européennes du patrimoine

C’est en 1984 que Jack Lang, alors Ministre de la Culture, décide d’instaurer les « Journées Portes Ouvertes dans les Monuments Historiques » le troisième dimanche de septembre.

Cette manifestation rencontre un franc succès auprès des français et plusieurs pays d’Europe décident de suivre le mouvement en adoptant le même concept.

Institutionnalisé en 1991 par le Conseil de L’Europe, l’événement s’appellera désormais « Les Journées Européennes du Patrimoine ».

Depuis 2010, on recense pas moins de cinquante états dans le monde qui organisent ces journées. A l’instar de la fête de la musique, qui avait le même instigateur, la découverte des richesses géographiques, architecturales, historiques et culturelles d’un pays est universelle et sa transmission l’est tout autant.

Chaque année, le nombre de visiteurs s’est vu décuplé pour finir par assister à des files d’attentes interminables et des heures entières de queue pour avoir le privilège de visiter un lieu exceptionnel.

En 2018, la 35ème édition des Journées Européenne du Patrimoine a accueilli plus de 12 millions de visiteurs français.

Parce que des lieux exceptionnels, des trésors de notre patrimoine français et du patrimoine européen, nous en avons quelques-uns qui sont souvent bien cachés et rarement, pour ne pas dire jamais ouverts au public. C’est donc un moment privilégié de partage, et de transmission, en insistant auprès des jeunes générations sur l’importance de préserver ce patrimoine national et même international. Ce trésor nous a été légué, nous leur léguerons à notre tour.

Un patrimoine insolite à découvrir : le cimetière du Père Lachaise

Cimetière du Père Lachaise (France)

Cimetière du Père Lachaise (France)

Les Journées du Patrimoine sont aussi et surtout l’occasion de se rendre sur des sites où il n’est pas possible d’entrer en temps normal. C’est en grande partie la raison du succès de la manifestation car le visiteur est très impatient de découvrir un site tel que l’Elysée (de quatre à six heures d’attentes durant les précédentes éditions !) ou encore plus insolite au cœur de la Capitale : le Musée des Arts Forains qui n’est habituellement ouvert que sur réservation. Cette année, on pourra une fois encore découvrir l’univers de l’horlogerie avec la visite de la Maison Bucherer. Il s’agit de la 4e participation consécutive de l’horloger installé à Paris sur le boulevard des Capucines dans le 9ème arrondissement.

Mais pour les franciliens ou les touristes de passage à Paris, il existe des lieux encore plus incroyables à visiter, des endroits dans lesquels on aurait plutôt tendance à entrer à reculons, il s’agit du  cimetière du Père Lachaise.

Ouvert en 1804 au Nord Est de Paris, ce cimetière fut longtemps boudé par la population parisienne qui refusait d’expatrier ses morts hors de la ville, dans un terrain considéré comme  trop éloigné et vallonné.
Les années passent et rien ne change sous les marronniers du cimetière du Père Lachaise jusqu’en 1817 où ses administrateurs engagent une incroyable stratégie marketing post-mortem : rapatrier les restes de Molière, Jean de La Fontaine et d’Héloïse et Abélard.
Les résultats de l’opération ne se font guère attendre : le nombre de concessions passe de 800 en 1812 à plus de 33 000 en 1830.

Depuis cette époque, la stratégie est toujours aussi payante et le cimetière du Père Lachaise compte aujourd’hui plus de 70 000 résidants silencieux parmi lesquels une liste de célébrités en constante augmentation, même si l’on dit que les places entre les éternels se font de plus en plus rares.

Découvrir un Patrimoine national mais aussi européen !

Journées Européennes du Patrimoine : MAS Anvers

Journées Européennes du Patrimoine : MAS Anvers

Le Conseil de l’Europe a intitulé cette manifestation le « European Heritage’s Day ».

Appellation on ne peut plus explicite car il s’agit ni plus ni moins que d’héritage.

Un héritage qu’il nous faut partager et transmettre. Et c’est l’occasion idéale pour s’expatrier dans les pays frontaliers qui participent à la manifestation. La Belgique n’est qu’à une heure en Thalys de la Capitale, ou pourquoi ne pas s’offrir un week-end culture à la découverte des richesses architecturales de l’Espagne ou de l’Italie ?

Le patrimoine au-delà des frontières pour faire tomber la barrière de la langue, découvrir une autre culture. Chaque pays participant n’organise pas forcément ses journées sur les mêmes dates que l’édition française, ce qui permet aux amateurs de pourvoir s’organiser sur une période plus étendue et de profiter ainsi d’un maximum de visites.

Préparons aujourd’hui l’héritage culturel que nous souhaitons laisser à nos enfants en participant activement à cette incontournable manifestation : la 36ème édition des Journées Européennes du Patrimoine.

Sources :

Articles connexes à « Journées Européennes du patrimoine » :

Sophie Farrugia

Rédactrice Web Freelance

De formation littéraire, Sophie a travaillé durant une quinzaine d’année au sein de l’événementiel et de la télévision. Une reprise d'études en 2010 en licence de psychologie lui donne envie de créer sa structure de rédactrice indépendante pour plusieurs plateformes. Elle est chroniqueuse sur des sites comme AlloLeCiel, Scribium (exSuite 101) ou le blog de Testamento.
Sophie Farrugia