Inhumation – définition

Inhumation définition

Inhumation définition

Le fait de décider pour le défunt de recourir à la crémation ou à l’inhumation n’est pas chose facile. Cependant, le défunt peut désormais exprimer clairement ses volontés à ce sujet afin d’éviter à ses proches de prendre cette décision.

Inhumation – définition

L’inhumation est la mise en terre d’un défunt avec les cérémonies ordinaires. L’enterrement consiste à placer le corps de la personne décédée dans une tombe.

L’enterrement ne peut avoir lieu plus de six jours après le décès et moins de 24 heures après le décès.

Il sera nécessaire de requérir l’autorisation du maire de la commune du cimetière choisi. La commune concernée pourra être :

  • celle où la personne décédée résidait.
  • celle où la personne est décédée.
  • celle où le caveau de famille est situé.

Il sera également possible de requérir l’inhumation dans une commune différente de celles précédemment citées. Cependant, le maire pourra répondre par un refus à cette demande.

Inhumation définition : faire le parallèle avec la crémation

Inhumation définition : chiffres sur l’inhumation

L’inhumation est actuellement majoritaire en comparaison avec la crémation. En 2014, 66% des obsèques en France étaient concernées par l’inhumation. Ce chiffre tend à diminuer avec la progression du recours à la crémation.

Inhumation définition : aller plus loin dans la notion d’enterrement

Mes volontés :

Si une personne souhaite exprimer de son vivant sa volonté d’être inhumé à sa mort, il est possible de l’indiquer clairement dans un document signé numériquement. En effet, le service Mes volontés de Testamento permet de préciser ses souhaits notamment concernant l’inhumation et l’endroit où l’on souhaite être enterré.

Trois personnes de confiance pourront être désignées afin qu’elles soient à même d’indiquer le moment venu les volontés exprimées par le défunt. La modification de ces personnes est possible à tout moment.

Articles connexes à « Inhumation : définition » :

Justine

Juriste stagiaire chez Testamento
Juriste stagiaire

Diplômée d’un Master 1 de Droit international des affaires et d’un Master 2 en Droit international privé et Droit du commerce international, Justine est actuellement élève-avocat en Parcours Droit de la famille.
Elle occupe le poste de juriste stagiaire au sein de Testamento.

Les derniers articles par Justine (tout voir)