Quels sont les cinq facteurs de vie longue ?

Depuis la nuit des temps, les hommes ont cherché la clef de la longévité. La mythologie recèle quantité de mythes relatifs à la longévité ou à l’immortalité. De nos jours, de nombreuses études scientifiques, solidement étayées, convergent vers une analyse des facteurs de vie longue. Et de manière surprenante, les facteurs les plus efficaces ne semblent pas être liés à l’alimentation ou à une vie saine sans tabac, ni alcool, mais à l’interaction sociale. Voyons quels sont les cinq facteurs de vie longue.

Voltaire était-il précurseur ?

« J’ai choisi d’être heureux, c’est bon pour la santé » nous disait Voltaire qui effectivement a vécu jusqu’à un âge avancé (84 ans, au 18ème siècle !). Outre d’être un grand penseur et auteur, François-Marie Arouet avait choisi de devenir végétarien. Il a surtout, toute sa vie durant développé et entretenu des relations sociales importantes. Voltaire avait, semble-t-il, adopté les comportements permettant d’augmenter sa longévité. C’est donc un exemple à suivre !

1. Certains facteurs restent hors de notre contrôle

Certains facteurs qui jouent un rôle dans la longévité sont hors de notre contrôle. Nous devons simplement les accepter. Il est en effet impossible de modifier notre patrimoine génétique hérité de nos parents. Il est également vain de chercher à se prémunir contre des accidents, qui même peu fréquents se produisent de manière aléatoire. Tout un ensemble de facteurs nous échappent donc, et la seule chose que l’on puisse faire est de les accepter sereinement.


Accédez dès maintenant à votre coffre-fort

Pendant la période de lancement, vous pouvez accéder à votre coffre-fort Testamento sans aucun engagement. Vous n’avez pas besoin d’utiliser votre carte de crédit. Il vous suffit de vous connecter à (ou de créer) votre compte personnel Testamento.


2. Des facteurs liés à notre alimentation

Particulièrement étudiée depuis plusieurs années, l’alimentation est un facteur de vie que l’on peut contrôler. Certains choisissent d’adopter une alimentation sans viande, ou de réduire leur consommation de viande ou de poisson. D’autres deviennent végétariens, certains encore s’engagent dans le mouvement Végan. Parfois avec une volonté militante qui dépasse la seule alimentation. Les éventuelles carences que certains régimes peuvent provoquer peuvent faire débat, mais il apparait que depuis plusieurs années la prise de conscience est suivie de modification des comportements. Le Nutriscore, de plus en plus diffusé est un bon exemple de cette généralisation en cours. Le surpoids est un facteur négatif et lié à l’apparition de maladies comme le diabète ou l’hypertension artérielle. Comme Voltaire, il nous faut manger sain et manger moins pour améliorer notre longévité.

3. Alcool, tabac à prescrire ou à réduire  

Sans surprise, les études convergent toutes sur un même constat. Le tabac est nocif. Tabac Info Service nous indique que 75 000 personnes meurent chaque année du tabagisme en France. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Derrière ce slogan se cache une réalité : qui dit consommation d’alcool implique des accidents plus nombreux, liés à la sous-évaluation du danger et parfois à un comportement plus agressif, comme l’indique Santé Publique France. Même dans un pays comme la France où l’alcool tient une place culturelle importante, les chiffres présentés par La Ligue contre le cancer le montrent sans détour : l’alcool est la première cause de cancer.

4. Activité physique régulière et bon rythme de sommeil

Une activité physique régulière est unanimement reconnue comme ayant des bienfaits sur la longévité. Permettant à la fois de prévenir les maladies chroniques mais aussi de ralentir le déclin des facultés cognitives, l’activité physique régulière est un facteur important. Le sommeil apparaît également comme un facteur à surveiller. Si trop de sommeil peut avoir un effet négatif, adopter le bon rythme de sommeil aide à augmenter son espérance de vie, comme le montre une étude américaine citée par Science et Vie.

5. Le facteur le plus important : les relations sociales

Après avoir passé en revue les facteurs influant sur la longévité, il nous reste à aborder un facteur qui, il y a quelques années encore aurait semblé être déplacé, mais qui est aujourd’hui reconnu comme étant l’un des, sinon le plus important de tous : les relations sociales. Car à la question quels sont les cinq facteurs de vie longue ? On peut à présent répondre outre le tabac, l’alcool, l’alimentation et l’activité physique par un cinquième critère : les relations sociales.

L’isolement social est un facteur négatif

Une des première raisons que l’on peut avancer est que l’absence de relations sociales a un effet clairement négatif sur l’espérance de vie. Maladies cardiovasculaires ou infectieuses, baisse des facultés cognitives, mortalité prématurée sont en effet associées à l’isolation sociale comme l’indique ce cardiologue canadien.

Au-delà, il apparait comme l’indique le même cardiologue que « les personnes les plus engagées socialement sont globalement en meilleure santé et ont un risque moindre de dépression et de déclin des fonctions cognitives ».

Des chiffres impressionnants

Et lorsque l’on croise les données disponibles, la différence est impressionnante. Toujours d’après cet article canadien, des « études réalisées sur un total de 308 849 personnes indiquent que ceux qui ont des relations sociales adéquates ont un risque de mortalité prématurée diminuée de 50 %, comparativement à ceux dont les relations sociales sont insatisfaisantes ».

D’après un autre scientifique, professeur à l’Université de Genève,

« environ 70% du vieillissement est déterminé par le style de vie à l’âge adulte ».

Il apparait donc bien que le secret d’une vie plus longue, et en meilleure santé, soit essentiellement lié à notre capacité à développer et entretenir un réseau de relations et d’être engagé dans une vie sociale active. Voilà qui a de quoi nous redonner confiance en nous même. Et être optimiste, cela ne peut pas être mauvais quand on cherche à favoriser une vie plus longue !


Pour vous tenir au courant de nos dernières informations, abonnez-vous à notre newsletter !


Les derniers articles par Stéphane Girardot (tout voir)