Inventorier ses comptes de messageries instantanées

Inventorier ses comptes de messageries instantanées

Inventorier ses comptes de messageries instantanées

Messagerie instantanée *** Autrefois il y avait les lettres, le télégramme, puis le téléphone, et ensuite est arrivé Internet. Avec son lot d’applications et de possibilités toujours de plus en plus grandes.

L’importance de l’adresse mail qui a inspiré les conversations instantanées

messagerie instantanée et adresse mail

messagerie instantanée et adresse mail

Désormais il n’est plus seulement possible d’échanger via des messages interposées à travers des lettres manuscrites ou des mails, ou à l’inverse d’échanger de vive voix au téléphone de manière interactive et donc directe. Actuellement il est aussi possible de combiner les deux en écrivant un message texte tout en sachant que son interlocuteur est connecté en direct, avec pour certaines applications l’option visio. Ainsi Messenger qui est la plus populaire, mais aussi Skype, ou encore What’sApp permettent de communiquer en directe de manière interactive avec un ou plusieurs interlocuteurs, que ce soit en France ou ailleurs. Encore un des nombreux avantage d’Internet aujourd’hui : l’interactivité et la rapidité du traitement des données à travers le monde.

Qu’elle est la différence entre des mails et une messagerie instantanée ?

Messagerie instantanée sur smartphone

Messagerie instantanée sur smartphone

Un mail est comme une lettre, un courrier envoyé numériquement, via des ordinateurs et des boîtes mails interposées, qui peuvent provenir de différentes boîtes mails ; mais à la différence d’un mail, une messagerie instantanée fonctionne davantage comme un téléphone dans le sens où on échange sur un même outil mais forcément d’une même application : ici il s’agit d’une même messagerie, on appelle d’ailleurs cela une « conversation instantanée ». Ce ne sont donc pas réellement des messages interposés, puisqu’ils naviguent sur une même interface et sont envoyés et reçus si les deux personnes sont en ligne.

Une messagerie instantanée créée alors non pas des échanges de mails ou des messages, mais des conversations, comme en direct ou par téléphone, de manière interactive. Par exemple avec Skype, il faut appeler la personne, qui doit être connectée, qu’elle accepte l’appel, et c’est alors que l’on peut échanger des messages textuels et verbaux via un micro et si on va jusqu’au bout, via une caméra pour confirmer l’instantanéité même au bout du monde, comme si la personne était en face de soi. On peut bien sûr poster un message même si la personne n’est pas connectée, le message sera donc lu lorsqu’elle se connectera ; mais c’est là tout l’intérêt de cet outil : communiquer en direct textuellement et même visuellement via une caméra à défaut d’être physiquement auprès de son interlocuteur.

Une messagerie instantanée peut-elle être supprimée ?

Même si les messages sont brefs et créent une conversation comme lorsqu’on est au téléphone, tout comme les mails, les messages envoyés via une messagerie instantanée sont conservés. Ils sont alors stockés sur la messagerie et peuvent être retrouvés à n’importe quel instant, du moment qu’on ait une connexion internet et les codes d’accès au compte. Des différences donc dans l’usage, mais des similitudes d’avec les mails dans le sens où chaque message est stocké, conservé, et correspond à une personne. Et à partir du moment où un message et donc une information ou plusieurs sont transmises et préservées, il s’agit là de données personnelles. Ce qui est la grande différence d’avec un appel téléphonique : là où il y a une trace, il y a une empreinte qui reste. On peut donc tout-à-fait remonter dans l’historique des messages et retrouver jusqu’à la création de la conversation avec son ou ses interlocuteurs.

Si je ne fais aucune démarche, que deviennent mes messages ?

Si aucune démarche n’est faite, tout comme le mail, les messages restent stockés sur la conversation. À la manière d’un coffre où l’on conserverait des lettres, les messages de la conversation instantanée restent stockés dans l’immensité de la toile Internet.

Lorsqu’une conversation instantanée est créée elle reste et peut être accessible plusieurs heures, jours, mois, et même années après avoir discuté avec votre interlocuteur. Comme un appel téléphonique, vous pouvez rappeler cette personne ou venir la voir et discuter après un échange précédent, ici c’est la même chose. Alors, si jamais je veux quitter cette conversation instantanée je peux très bien le faire, si elle est créée entre plusieurs personnes je peux simplement la quitter et ne plus faire partie de l’échange ou la supprimer de mon fil de conversation. Mais si mon interlocuteur ne le fait pas, les messages restent.

L’exemple le plus flagrant sont les messageries instantanées sur les réseaux sociaux.

Aujourd’hui Messenger s’est intégré à Facebook, pour non plus être lié à Hotmail (qui est d’accord sous la coupe de Windows et est en fait Outlook aujourd’hui), mais au réseau social, permettant de combiner ses contacts Facebook avec sa messagerie Messenger.

Quand on quitte un compte avec sa messagerie instantanée, on peut donc supprimer ce compte mais on ne supprime pas les comptes des messages du ou des interlocuteurs. Ainsi, les messages échangés, à moins qu’ils aient été supprimés des deux côtés en supprimant également le compte ; restent stockés en ligne. On ne peut donc pas vraiment parler de gérance de ces messages et de leur adresse de messagerie. Preuve en est, si vous souhaitez désactiver un compte et revenir le consulter des mois après, c’est tout-à-fait possible. Les messages persistent donc, et cela peut concerner des banalités tout comme des informations plus importantes, que ce soit sur l’intimité d’un individu, sur son travail, ou sur des donées plus ou moins confidentielles. Oui, certains le font avec leur patron, leurs amis ou leur famille sans se soucier de la persistance des traces et du traitement de ces informations.

Comment alors s’assurer de la suppression ou de son accès, qu’importe ce qui peut advenir dans le futur ?

Messagerie instantanée : inventaire et succession

Messagerie instantanée : inventaire et succession

Il est vrai qu’on ne peut pas réellement s’assurer de la suppression complète et totale de nos messages, qu’ils soient finalement sur une boîte mail ou une messagerie instantanée, mais on peut en limiter l’accès ou au contraire le permettre à un tiers si on le souhaite. Il faut pour cela garder ses codes confidentiels, puisque les codes d’accès (identifiant + mot de passe) sont les seuls moyens pour ouvrir et accéder à son compte de messagerie ; ou « léguer » s’il on peut dire son adresse de messagerie avec les codes d’accès à une personne de confiance. Pour cela on peut le faire seul, ou utiliser un service qui permet d’inventorier ses biens numériques, y compris les adresses mails et messageries instantanées par exemple ; ou en communiquant de son vivant à ses proches. L’inventaire reste alors une solution idéale, pour officialiser le legs de ces comptes. C’est que nous vous proposons avec l’option inventaire de Testamento sur lequel, avec ou sans testament, vous pouvez lister l’ensemble de vos biens y compris vos adresses mail et messageries instantanées.
Je fais un inventaire

Articles connexes à « Messageries instantanées sur internet » :

Pour aller plus loin :