Cercle Bleu et Testamento : prendre position sur les choix de fin de vie

Avec l’association Cercle Bleu, nous avons choisi de sensibiliser le grand public au sujet du choix de fin de vie. Cette association milite pour une prise de position libre et explicite sur le sujet du prélèvement d’organes et de l’obstination déraisonnable. Ensemble, nous permettons au plus grand nombre de faire connaître sa position à l’égard de ses choix de fin de vie.

A propos de Cercle Bleu

L’association Cercle Bleu a été créée en 1991 par Georges Cristini – avec le soutien du professeur Christiaan Barnard, un des pionniers des greffes. Elle vise comme indiqué sur son site internet « une meilleure prise de conscience de la fin de la vie et de la transplantation d’organes, dans le respect des convictions et consciences de chacun, par une démarche non-moralisante et sans insistance ». Vous pouvez accéder à leur site internet en suivant ce lien.

Comme l’association l’indique, elle a mis en œuvre une approche délibérément « neutre ». Elle présente le NON et l’ABSTENTION à l’égard du prélèvement au même niveau que le « OUI ». Considérant ainsi qu’ils ont tous les trois une même valeur et qu’ils doivent être pris en compte avec un même respect.

Parmi les services gratuits qu’elle propose, le fait de figurer sur leur fichier. Chaque personne a la possibilité de s’inscrire dans le registre du Cercle Bleu. Celui-ci peut être consulté par les professionnels de santé via les bénévoles de l’association. Il est également possible d’obtenir une “carte de positionné” que les personnes intéressées peuvent garder avec elles.

Greffes d’organes : une situation particulière

Les greffes d’organes et de tissus constituent une merveilleuse avancée médicale. Grâce à une greffe une personne peut voir sa vie s’améliorer au quotidien. Il suffit de songer à une personne en attente d’une greffe de rein. Tant que l’opération n’a pas eu lieu son quotidien est marqué par l’obligation d’effectuer régulièrement des dialyses. Ses déplacements en sont fortement limités. Une fois la greffe effectuée, la vie de cette personne change du tout au tout. Mais comme nous le décrivions dans cet article, la situation en France est particulière. Il y a beaucoup plus de personnes en attente de greffe que d’opération effectuées chaque année et les délais restent très longs.

Avec Mes Volontés, Testamento vous permet d’indiquer vos choix.

Si la Loi, en France, place chacun en situation de donneur potentiel, il revient à chacun de choisir quelle est sa position vis à vis du don d’organes. Ainsi, avec le service Mes Volontés, Testamento vous permet de clarifier votre position et de la communiquer à une personne de confiance. Ce document, signé électroniquement, disponible au format PDF a valeur légale. En utilisant ce service, les choses sont claires et votre position s’imposera. De plus, au delà du prélèvement d’organes, Mes Volontés vous permet de prendre position sur l’acharnement thérapeutique. Là encore, libre à vous de choisir votre position vis à vis de l’obstination déraisonnable. L’essentiel étant que vos choix puissent être connus. Enfin, avec Mes Volontés il vous est aussi possible de spécifier comment vous voulez que vos obsèques soient organisés.

Un sujet qui rassemble toutes les générations

Fin 2019 nous avons effectué un sondage représentatif auprès des français de plus de 18 ans. Notre sondage portait sur la succession en général et abordait la notion de directives anticipées. Un des résultats marquants de notre enquête montrait l’importance de ce point pour les français. En effet, vis à vis de la préparation de la succession, c’était le sujet principal qui ressortait en tête. Au total, 39% des français citait les volontés anticipées en priorité numéro 1. Les autres choix étant pour 25% le testament. Et pour 10% la préparation de la fin de vie numérique. De plus, contrairement au testament, concernant les directives anticipées, on observait très peu de variation suivant les générations. Preuve que ce sujet rassemble les jeunes comme les aînés.