2020 pour Testamento

Virgile Delporte

Toute l’équipe de Testamento vous présente ses meilleurs vœux de santé, réussite et de bonheur pour l’année 2021. 2020 aura été une année hors normes. Malgré le contexte difficile, nous avons su chez Testamento nous adapter et déployer nos solutions chez de nouveaux partenaires tout en continuant à améliorer nos produits. Virgile Delporte, cofondateur et président de Testamento, a répondu à nos questions pour partager avec vous un bilan de l’année 2020.

Une interview de Virgile Delporte

Virgile Delporte, pouvez-vous nous dire ce que vous retenez de l’année 2020 ?

Virgile Delporte. L’année 2020 aura été une année hors norme. Le contexte Covid 19, les confinements, les périodes de couvre-feu nous ont tous profondément marqué. Cela a eu des impacts sur notre vie quotidienne à tous. Chez Testamento, nous avons su nous adapter rapidement à ce contexte spécifique. Du jour au lendemain, nous sommes passé en mode télétravail à 100%. Au final, les équipes n’auront passé que trois mois dans nos locaux en 2020. Cela peut paraître anecdotique, mais plusieurs personnes ont rejoint l’équipe Testamento en 2020 sans avoir rencontré une seule personne en présentiel. C’est le cas d’Etienne, qui a rejoint notre équipe Recherche et Développement en fin d’année et n’a jamais rencontré l’équipe en dehors de nos visio-conférences, alors qu’il habite à 20 minutes du bureau.

Sur le plan du déploiement des produits Testamento, qu’en est-il de l’année 2020 ?

VD : D’abord, nous avons répondu présent au moment du pic de demandes sur nos services, en mars 2020. L’anticipation successorale était devenue une urgence successorale, et nous avons connu sur le mois de mars plus de 200% d’augmentation par rapport au même mois en 2019.

Par ailleurs, nous avons déployé avec succès nos services auprès de nouveaux partenaires. Cela inclut notre service de gestion des clauses bénéficiaires. Ce service a été mis en place au sein du groupe Macif en 2019. Actuellement plus d’un million d’assurés du groupe bénéficie via les conseillers Macif de notre expertise, ainsi que dans leur espace client. Cette technologie est déployée dans des contrats de prévoyance collective auprès d’une vingtaine d’entreprises, dont une du CAC40. A présent, plus de 60 000 salariés peuvent utiliser notre technologie pour choisir qui sera le ou les bénéficiaire(s) de leur contrat de prévoyance employeur. Nous sommes très optimistes pour les déploiements à venir en 2021.

C’est donc un changement d’échelle ?

VD : Tout à fait. On peut dire qu’aujourd’hui, nos solutions fonctionnent sur un mode industriel. Nous avions conçu et développé nos produits pour qu’ils puissent fonctionner sur une large échelle. C’est à présent devenu une réalité. Nous avons donc réussi à franchir une étape clé dans notre développement. A ce jour, plus de 2.5 millions de personnes ont accès en France à nos produits, au travers de nos partenariats. Côté professionnel, ce sont plus de 4000 conseillers augmentés qui bénéficient de nos produits pour mieux accompagner et conseiller leurs clients.

Quelle autre actualité retenez-vous ?

VD Notre place de finaliste au concours mondiale japonais, le Tokyo Financial Award. Nous avons été la seule startup française à accéder à la phase finale de ce concours très sélectif. Au-delà de la satisfaction que cela apporte, c’est le signe que nous avons une bonne maturité sur notre business model. Je citerais également les événements auxquels nous avons pu participer en 2020. Evénements trop rares, mais qui ont été à chaque fois l’occasion d’échanger avec nos partenaires. Comment ne pas mentionner le soutien sans faille de l’équipe de Testamento, qui a été au rendez-vous. Notre équipe a su s’adapter et a continué à apporter toute son énergie pour que Testamento mérite sa position de plateforme leader sur l’anticipation successorale ! Pour conclure, sachez que toute l’équipe se joint à moi pour vous souhaiter une année 2021 qui sera, nous l’espérons, une année fructueuse, plus sereine et toujours aussi riche en innovations !


Pour vous tenir au courant de nos dernières informations, abonnez-vous à notre newsletter !


Les derniers articles par Stéphane Girardot (tout voir)