Donner son corps à la science, un legs encore trop méconnu

Donner son corps à la science, un legs encore trop méconnu

Donner son corps à la science, un legs encore trop méconnu

Donner son corps à la science * Léguer son patrimoine immobilier, ses comptes bancaires et ses bijoux de famille à sa descendance reste dans la logique des choses.

S’orienter vers un legs philanthrope lorsque l’on considère que ses héritiers ont déjà tout ce qu’il faut pour assurer leurs vieux jours, décider de léguer une partie de son patrimoine à une association à défaut de le voir partir en déshérence, voilà une idée judicieuse, une occasion de rendre sa mort utile.

Mais au delà des sommes d’argent, des biens immobiliers ou même simplement sentimentaux, ce que l’homme ignore trop souvent, c’est que son corps peut devenir un legs à lui tout seul. En effet, donner son corps à la science est une démarche de transmission.

Lire la suite