Organiser son départ à la retraite

Organiser son départ en retraite

Organiser son départ en retraite

La retraite est une étape importante : il faut la préparer le plus tôt possible. Achat immobilier, épargne de précaution, prévoyance… Ne laissez rien au hasard. Conseils sur les démarches à accomplir à chaque âge.

Bien préparer sa retraite : 30 ans, première étape

Difficile de penser déjà à la retraite… Pourtant, il est important de vous en préoccuper dès vos débuts dans la vie professionnelle.

Dès vos premiers salaires, vous cotisez pour votre retraite. Conservez tous les documents qui concernent vos périodes d’activité rémunérée, y compris votre service militaire et vos petits boulots d’été. Ils vous seront nécessaires plus tard pour reconstituer votre carrière.

Côté finances, commencez à mettre de l’argent de côté : plus vous vous y prenez tôt, plus votre effort d’épargne sera lissé dans le temps. Choisissez des placements à long terme, comme l’assurance vie. Pensez à diversifier, c’est-à-dire à répartir votre investissement entre supports risqués et sécuritaires. Ne bloquez pas votre épargne : vous pourriez en avoir besoin pour acheter votre résidence principale.

Bien préparer sa retraite : un premier bilan à 40 ans

À mi-chemin, il est important de vérifier les informations vous concernant : nombre de trimestres et de points. Elles figurent sur le relevé individuel de situation qui vous est envoyé à partir de vos 35 ans. Vous pourrez rectifier d’éventuelles erreurs : ceci peut arriver, par exemple si vous avez changé d’employeur ou connu des périodes de chômage.

Faire le point vous permettra aussi de mettre en place la meilleure stratégie, si vous ne l’avez pas déjà fait. Il est encore temps de prévoir des solutions d’épargne retraite, comme le PERP (plan d’épargne retraite populaire) ou un contrat Madelin.

Sur vos placements existants, continuez à diversifier votre épargne et à alimenter votre plan d’épargne entreprise.

50 ans : évaluer le montant de votre retraite

Continuez à archiver vos fiches de salaires et relevés de points Arrco et Agirc ou de votre régime obligatoire. Commencez la reconstitution de votre carrière grâce aux relevés qui vous sont envoyés : vérifiez que toutes les périodes sont bien comptabilisées. Utilisez des simulateurs pour estimer le montant de votre future retraite. Réfléchissez éventuellement au rachat de trimestres.
Côté placements, ne prenez plus de risques. Sur vos contrats d’assurance vie, transférez vos fonds sur des supports sécurisés (fonds en euros). Si vous le pouvez, augmentez les versements.

60 ans : partir à la retraite

Vous y êtes presque… Mais avez-vous suffisamment cotisé pour bénéficier d’une retraite à taux plein ? Regroupez tous vos documents et reconstituez votre carrière. Si tout va bien, vous pouvez demander la liquidation de votre retraite, environ 6 mois avant la date de départ souhaitée.

Peut-être avez-vous besoin d’un revenu complémentaire ? Dans ce cas, vous pouvez reprendre une activité : vous cumulerez ce salaire avec votre pension retraite.

C’est aussi le moment de disposer de tous les placements effectués pendant votre vie active : demandez des rachats de votre assurance vie, récupérez la rente de votre PERP pour arrondir vos fins de mois. Enfin, profitez de votre retraite !

Organiser votre départ à la retraite

La retraite est une période qui se prépare. Pendant votre vie professionnelle, vous avez normalement mis de côté tous les documents importants : bulletins de salaires, contrats de travail, justificatifs chômage ou maladie…

Environ 2 ans avant la date présumée de votre départ à la retraite, vérifiez votre dernier relevé individuel de situation (RIS). Vous devez pouvoir recenser toutes vos périodes d’activité et contrôler que vous avez cotisé le bon nombre de trimestres. En cas d’erreur, contactez votre caisse de retraite : vous avez encore le temps de demander une rectification.

Ensuite, au moins 4 mois avant la date de votre départ à la retraite, vous devez faire une demande de « liquidation ». Rien n’est automatique : c’est à vous de vous en occuper ! Et c’est aussi à vous de prévenir votre employeur et d’organiser votre départ de l’entreprise…

Estimer votre nouveau budget

Une fois à la retraite, votre budget ne sera pas le même. Vos revenus vont en effet baisser alors que vos dépenses seront sensiblement identiques. Il est donc indispensable de faire le point sur vos dépenses… Si votre pension de retraite ne suffit pas, vous pouvez envisager de débloquer une partie de l’épargne que vous avez constituée à cet effet, notamment par un contrat d’assurance vie ou un PERP, qui permettent le versement d’une rente pour compléter vos revenus. Et si vous avez toujours envie de travailler, vous pouvez envisager de reprendre une activité. C’est désormais possible grâce au cumul emploi-retraite !

Les solutions

PERP – Plan d’épargne populaire

  • Un contrat d’assurance vie spécifique pour compléter sa retraite
  • Une sortie possible en capital dans la limite de 20% à la retraite
  • Jusqu’à 45 % d’économie d’impôts sur les sommes versées

Contrat d’assurance Vie

  • Une épargne disponible
  • Des contrats adaptés à votre profil d’épargnant
  • La possibilité de transmettre un capital à vos proches en cas de décès

Adapter votre Prévoyance et Mutuelle Santé

Maladie ou accident, nul ne peut les empêcher… Mais vous pouvez anticiper ! Tout d’abord en souscrivant une couverture santé efficace. En effet, certaines dépenses de santé sont imprévisibles et peuvent déséquilibrer votre budget. Il est donc important d’avoir une bonne mutuelle, qui corresponde à votre situation.

Jeune, retraité, célibataire, en couple ou chef de famille : les besoins ne sont pas les mêmes pour tous. La mutuelle doit aussi répondre à vos habitudes médicales et aux frais qui en résultent. Et il est important qu’elle vous apporte un certain nombre de garanties en cas de coup dur.

De plus, une maladie ou un accident peut avoir des effets durables sur votre état de santé. Pensez à mettre en place des solutions pour placer votre famille à l’abri des conséquences financières d’un arrêt de travail, d’une invalidité ou d’un décès. Vous y préparer, c’est protéger ceux que vous aimez.

Les solutions

  • Contrat Garanties Accidents de la vie
  • Contrat de prévoyance individuelle
  • Contrat de Mutuelle Santé
  • Contrat de dépendance

Gildas Lafaille

Agent général d’assurance AXA Prévoyance & Patrimoine

Diplômé d’une école de commerce, fort de 15 années d’expérience dans la gestion de clients, je suis aujourd’hui spécialisé dans la protection financière des personnes pour AXA Prévoyance & Patrimoine depuis 2014.
Dans un environnement juridique, fiscal, social en constante évolution, je mets à votre disposition mon expertise dans les domaines de la protection sociale et patrimoniale (Prévoyance, Retraite, Epargne, Assurance emprunteur, Optimisation fiscale et Optimisation de la transmission de votre patrimoine).
En réalisant un diagnostic précis de votre situation, ma vocation est de vous guider dans votre réflexion et de vous proposer les solutions les mieux adaptées à votre situation personnelle et professionnelle.

- Agencea2p.gildas.laffaille@axa.fr
- N° Orias : 15000669
- Mob : 06.82.53.22.41

Les derniers articles par Gildas Lafaille (tout voir)