1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Comment choisir son assurance vie ?

choisir son assurance vie

Comment choisir son assurance vie ? 40% de l’épargne des français est accumulée sur des contrats d’assurance-vie. Ainsi, fin juin 2017, cela représentait un encours de 1 656 milliards d’euros. Face à un marché de plus en plus compétitif, quels sont les critères à privilégier ? Comment bien choisir son assurance vie ? Eléments de réponse.
De nos jours, l’assurance-vie représente un des placements les plus pertinents du secteur bancaire. Polyvalent, ce produit peut permettre d’anticiper sa succession, de se constituer une épargne ou de préparer sa retraite. Et ce malgré le récent changement de fiscalité, voté dans le cadre de la Loi de Finances 2018.

Privilégier un assureur renommé avant de choisir son assurance vie

Mutuelle, banque, assurance… Le choix de votre assureur peut rapidement devenir un véritable casse-tête. Les possibilités sont multiples. Néanmoins, ce choix n’est pas à prendre à la légère. En effet, votre assureur sera non seulement chargé de gérer vos contrats, mais également d’assurer vos encours. Dans la mesure du possible, veillez à privilégier les assureurs reconnus.

Choisir un fonds en euros solide

Le rendement du fonds en euros de votre assurance vie est un bon indicateur. Néanmoins, veillez à ne pas tomber dans le piège de la facilité ! Il ne s’agit pas de se fier seulement au rendement du fond en euros de l’an dernier pour faire son choix. Pensez à comparer le rendement du fond au cours de ces quatre dernières années. Une performance régulière sera un gage de sécurité supplémentaire.

Etre attentif aux frais pour son choix d’assurance vie

Les contrats d’assurances vie sont bien souvent très gourmands au niveau des frais. Il est essentiel d’y prêter attention, d’autant plus que ces frais font varier la rentabilité réelle de votre contrat. Pour commencer, prenez garde aux frais sur versements ou frais d’entrée. Il s’agit d’un pourcentage des sommes que vous verserez sur votre contrat. A chaque nouveau versement, ces frais seront prélevés, sur la base de la somme que vous verserez. Ces frais s’échelonnent généralement de 3 à 5%. De manière générale, il est recommandé de souscrire à un contrat dont les frais sur versements soient inférieurs à 3,5%.

Par ailleurs, les contrats d’assurances vie génèrent également des frais dits « de gestion ». Ces frais sont annuels. Chaque année, vous verserez un pourcentage de la somme hébergée sur votre assurance vie. En général, il est de bon ton de ne pas choisir un contrat donc les frais de gestion excéderaient 1%.

Enfin, des frais d’arbitrage peuvent également vous être prélevés pour les contrats multi-supports, lorsque vous déciderez un changement de support.

Examiner vos options de gestion

Votre contrat d’assurance vie contiendra des options de gestion, qu’il vous faudra examiner. Détenir un contrat d’assurance vie proposant une multitude d’options de gestion n’est pas forcément pertinent. En effet, l’important est de détenir des options de gestion adaptées à votre situation personnelle. Sécurisation des plus-values, limitation des moins-values, options prévoyance… Les possibilités sont multiples, et certaines vous garantissent une certaine sécurisation de vos fonds.

Flat tax : quel impact sur le choix de son assurance vie

Le projet de loi de finance 2018 prévoit la mise en place d’une taxe forfaitaire de 30% sur les plus value réalisées dans le cadre de l’assurance vie, au lieu de 23%. Cela représente une hausse significative des prélèvements, mais uniquement pour les personnes possédant plus de 150 000 euros (ou 300 000 euros pour un couple). Cette nouvelle disposition est entrée en vigueur il y a quelques jours, le 27 septembre 2017. S’il n’est pas possible de contourner la flat tax, il est d’autant plus nécessaire de choisir son assurance vie en fonction de sa performance.

L’option prévoyance est à notre sens une des plus essentielles. Elle permet de protéger vos bénéficiaires, dans l’éventualité de votre décès. Même en cas de moins-values, vous aurez la garantie qu’une certaine somme leur sera versée.