1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

Testament olographe, nouveau testament et ancien testament : analogie

Ancien Testament, Nouveau Testament et testament olographe

Testament olographe, Ancien Testament et Nouveau Testament

A la Genèse du Christianisme, l’une des trois plus grandes religions de l’humanité, le terme de « testament» apparaît à deux reprises dans les Saintes Écritures. Retour sur une signification spirituelle du testament.

Ancien Testament, Nouveau Testament, ce que dit la Bible

La Bible est composée de deux testaments.
Le premier, appelé « l’Ancien Testament » est composé de 46 écrits qui s’étalent sur environ 15 siècles. Parmi eux figurent les célèbres livres de la Genèse et de l’Exode.

Le second, appelé « Nouveau Testament », est composé quant à lui de 27 écrits. Il contient, entre autre, les 4 Evangiles et les lettres Apostoliques.

Ils ont plusieurs auteurs « inspirés » et ont été écrits dans des registres, des styles littéraires et des contextes bien différents.

L’Eglise Catholique a déterminé aux premiers siècles le nombre et l’authenticité des écrits composant ainsi la Révélation Divine.

C’est la naissance du Christ (et les écrits qui relatent sa vie) qui marque la distinction entre l’Ancien Testament et le Nouveau Testament.

Ce que les auteurs sacrés ont cherché à nous transmettre à travers les Saintes Ecritures est à la fois une révélation de Dieu faite aux hommes, une alliance et une promesse. Bien plus qu’une dernière volonté, il s’agit d’un héritage spirituel transmis de générations en générations au sein des familles chrétiennes par la foi et les sacrements comme par exemple le Baptême où l’âme de l’enfant est lavée du pêché originel et adopté par Dieu.

Révélation, alliance, promesse.

Testament olographe et nouveau testament, le christ sur la croix.

Testament olographe et nouveau testament, le christ sur la croix.

L’Ancien Testament est prophétique. Dieu parle à travers différents prophètes au long des siècles, des guerres, du chemin parcouru par le peuple d’Israël. Il se dévoile, révèle le pêché de l’homme et promet un rédempteur. De plus l’Ancien Testament prophétise les évènements à venir avec par exemple le sacrifice d’Abraham sur le point d’immoler son fils Isaac sur l’autel, préfiguration du Père (Dieu) qui sacrifie son fils le Christ sur la Croix.

Le Nouveau Testament réalise les promesses de l’Ancien Testament. Le rédempteur, en la personne du Christ, apparaît parmi les hommes, accompli la volonté de Dieu et se sacrifie sur la Croix pour le rachat des péchés et l’adoption des hommes.

Deux Testaments, deux Alliances, la première prépare et annonce la seconde. Un Dieu qui créé, qui se révèle, qui pardonne et qui adopte.

Les tables de la Loi, le testament olographe de Dieu

Quand on parle de testament, peu d’entre nous connaissent réellement la signification du terme « olographe ».

Un testament olographe n’est ni plus ni moins qu’un testament écrit de la main de celui qui désire révéler ses volontés, qui souhaite transmettre l’œuvre d’une vie, qu’elle soit spirituelle ou matérielle. La symbolique réside dans l’écriture, la volonté exprimée par une main, celle du créateur du testament.

Dans la Bible, on retrouve cette même idée de volonté exprimée par la Main de Dieu à travers les Tables de la Loi sur lesquelles sont gravés les Dix Commandements.

Sophie

Rédactrice Web Freelance

De formation littéraire, Sophie a travaillé durant une quinzaine d’année au sein de l’événementiel et de la télévision. Une reprise d'études en 2010 en licence de psychologie lui donne envie de créer sa structure de rédactrice indépendante pour plusieurs plateformes. Elle est chroniqueuse sur des sites comme AlloLeCiel, Scribium (exSuite 101) ou le blog de Testamento.