Quand se recueillir devient impossible

Se recueillir sur une tombe

Se recueillir sur une tombe

Ce n’est un secret pour personne, l’arrivée préparée ou intempestive d’un deuil est toujours un moment de grande souffrance. A la douleur des familles s’ajoute celle des proches. Il n’existe pas à proprement parler de « hiérarchie de la douleur » en matière de deuil, chacun vit la disparition d’un être aimé à sa façon.

Le recueillement fait partie du processus de deuil. Mais sans lieu de recueillement, est-il seulement possible de réussir à entamer ce deuil ?

Lire la suite

Après la crémation, le devenir des cendres

Dispersion de centre - Jardin des souvenirs

Dispersion de cendres – Jardin du souvenir

La crémation est le nouveau choix funéraire des français. On peut parler de choix funéraire car il est difficile d’évoquer une crémation pour une autre thématique que celle consacrée aux funérailles.

De nos jours, il n’existe pas beaucoup d’alternatives en matière de funérailles et de devenir du corps. Après la mort, le corps de la personne se dirige vers une mise en bière suivie d’une inhumation ( pleine terre ou caveau ) ou d’une crémation.

C’est la crémation qui est également choisie par les facultés de médecine, certaines d’entres elles accordent la restitution cendres lorsque le défunt a opté pour un don de corps à la science.

Mais connaissons-nous vraiment toutes les possibilités qui s’offrent à la famille en matière de devenir des cendres ?

Lire la suite