1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

La Fondation Entreprendre, donner aujourd’hui pour entreprendre maintenant et demain

La Fondation Entreprendre, donner aujourd’hui pour entreprendre maintenant et demain

La Fondation Entreprendre, donner aujourd’hui pour entreprendre maintenant et demain

Fondation Entreprendre * Cette semaine, Testamento.fr est allé à la rencontre de la Fondation Entreprendre.

Fondation française reconnue d’utilité publique (FRUP) et plus récemment labellisée « Fondation Abritante », la Fondation Entreprendre oeuvre depuis 2008 pour la promotion et le soutien de l’entrepreneuriat en France. Parce que l’emploi passe aussi par la création, la pérennisation et le développement de l’entreprise.

Entretien avec Elisabeth Da Souza, Responsable du développement et des ressources au sein de la Fondation Entreprendre.

Parlez-nous de la Fondation, quel est son statut, son histoire, son objectif ?

L’histoire a commencé en 1986. André Mulliez dirigeant de Phildar se voit contraint de se séparer de 600 employés pour faire face à l’évolution du marché. Refusant cette fatalité il recherche alors une solution pour créer de nouveaux emplois. La réponse apparaît comme une évidence : « pour créer des emplois, il faut créer de nouveaux employeurs ! ». « Réseau Entreprendre » voit alors le jour, une association répartie sur tout le territoire français et qui accompagne les entrepreneurs dans les premiers pas de la création de leur entreprise.

La Fondation Entreprendre est la suite logique de cette association. Il y a sept ans, avant sa disparition, André Mulliez créait une fondation qu’il ne souhaite pas personnelle, qui œuvrerait plus largement sur l’entreprise et sur l’entrepreneuriat.

La Fondation Entreprendre n’est ni spécialisée sur une thématique ni sur un public en particulier (femmes, seniors, jeunes …), elle vise tous les champs, selon trois axes d’actions stratégiques :

1. La sensibilisation à l’entrepreneuriat, (avant de « pouvoir créer », il faut savoir ce que cela signifie et que c’est possible). Sensibiliser tous les publics (femme, seniors, jeunes, handicapés …) avec néanmoins un focus particulier chez les jeunes pour faire émerger une nouvelle génération d’entrepreneurs qui doit comprendre que de nos jours il est tout à fait possible de créer son entreprise, d’agir en prenant sa vie en main au sens large et de ne pas subir la société.
2. L ‘accompagnement et le soutien des réseaux d’associations qui aident à entreprendre.
3. La promotion de l’entrepreneuriat (participation à des conférences, débats publics, études spécifiques pour orienter nos programmes), pour accompagner les évolutions sociétales (numérique, crowdlending, place du travail…).

Le plus important pour la Fondation Entreprendre est l’homme qui porte le projet plutôt que le projet d’entreprise en tant que tel.

En effet, un chef d’entreprise en devenir, porteur d’un projet formidable mais sans aucune préoccupation pour les forces vives de sa société n’aura aucune solidité ni pérennité au sein de son entreprise.

L’entreprise n’est pas la seule finalité, les entrepreneurs et les salariés sont importants.

Et au sein d’une entreprise, toute action ou décision prise considérée comme « juste » sera « efficace ».

La justesse et la bienveillance ont une efficacité personnelle et collective. La Fondation Entreprendre agit dans une dynamique de bienveillance et d’accompagnement pour les entreprises et les entrepreneurs.

Quel est votre rôle au sein de la Fondation Entreprendre ?

Elisabeth Da Souza - Fondation entreprendre

Elisabeth Da Souza – Fondation entreprendre

Je suis chargée de mobiliser tous donateurs potentiels, quels qu’ils soient ( particulier, entreprises, fondation d’entreprise, fondation familiale ) à rejoindre la fondation pour poursuivre et irriguer à nos côtés cette ambition d’accompagnement, de transmission de l’esprit d’entreprise. Nous n’avons pas une démarche grand public comme peuvent l’avoir de grandes ONG, mais nous sommes dans une relation de proximité avec nos donateurs avec des démarches d’élargissement des réseaux pour que le plus grand nombre d’entrepreneurs nous rejoigne.

La Fondation Entreprendre est une FRUP, Fondation Reconnue d’Utilité Publique, avec une histoire et une identité fortes. Nous souhaitons être la fondation de tous les entrepreneurs. Mon travail consiste à sensibiliser les « philantrepreneurs », c’est-à-dire les entrepreneurs qui souhaitent porter des projets philanthropiques ou des philanthropes qui souhaitent soutenir la cause entrepreneuriale ; en somme des donateurs qui souhaitent, comme la Fondation entreprendre, allier de manière originale et efficace l’entrepreneuriat et la philanthropie !

Comment allez-vous chercher les donateurs ?

Nous veillons à sensibiliser et à engager les personnes que nous rencontrons à travers les actions que nous menons sur le terrain. L’idée est de les mobiliser à travers des approches en face à face ou d’autres événements tels que des petits déjeuners, des conférences, des réunions.

Nous présentons nos projets, nos programmes, notre plan de financement et nos besoins, en leur demandant quelle pourrait être leur contribution.

Quelle peut être la motivation pour un entrepreneur de devenir philanthrope ?

créer son entreprise avec le réseau entreprendre

Créer son entreprise avec le Réseau Entreprendre

Certains entrepreneurs ou proches d’entrepreneurs sont convaincus de la vertu de l’entreprise et veulent rendre à la société ce que l’entreprise leur a permis d’être ou de faire. L’objet que nous portons et spécifiquement le fait d’être sur l’ensemble du spectre de l’entrepreneuriat et pas simplement sur une thématique particulière permet d’aller du début de la sensibilisation jusqu’à la création de l’entreprise. La motivation première est de partager ce que l’entreprise leur a apporté, en permettant au plus grand nombre d’y accéder. Donner une autre image de l’entreprise et faire évoluer les mentalités est aussi très important. Plus largement, c’est une cause positive où on peut agir en amont des « maux » : avec une envie de faire bouger les lignes, de faire émerger les talents, de donner confiance en soi, de transmettre et de partager ses acquis, son savoir, sa passion.

On ne peut évidemment pas occulter le champ fiscal qui peut déclencher ou accélérer un acte de don : orienter son impôt dans le cadre de l’ISF par exemple (un don dans le cadre de l’ISF est déductible à hauteur de 75%) vers une cause ou une association de son choix est très apprécié.

Qu’en est-il des legs auprès de la Fondation entreprendre ?

La Fondation entreprendre n’a pas encore eu l’opportunité de recevoir de legs de particuliers, nous sommes encore en plein développement. Nous souhaitons rapidement sensibiliser les particuliers (donateurs actuels ou potentiels) sur le fait de pouvoir pérenniser leur action philanthropique de manière postmortem. Il est important d’accompagner les personnes qui ne se préoccupent pas forcément du
devenir de leur argent après leur mort et qui n’ont pas d’héritiers.

Du fait de notre reconnaissance d’utilité publique, nous sommes en mesure d’accepter toutes sortes de legs qui seront soumis à validation et acceptation du Conseil d’Administration (biens immobiliers, oeuvres d’art, assurances vie, …) Le chemin le plus simple pour léguer une somme d’argent ou un bien à la Fondation Entreprendre est bien évidement de le notifier par Testament et si possible d’en informer la Fondation.

Quel rôle peut jouer Testamento dans la sensibilisation aux dons envers la Fondation ?

A ce jour nous n’avons pas d’actions grand public, Testamento agit sur la démocratisation du testament en le rendant simple et accessible. Notre visibilité au sein de ce site nous permettra de toucher des personnes qui n’étant pas passées par un notaire mais par le site pourraient se révéler sensibles à notre action.

Ouvrir le vivier et les potentiels des testateurs en faveur de la cause entrepreneuriale, nous amener et capter de nouveaux donateurs et des testateurs, sensibiliser sur le legs de son vivant.

La Fondation Entreprendre en chiffres depuis 7 ans c’est :

  • 8,9 M€ de subventions accordées ;
  • 10 financements pluriannuels ;
  • 15 subventions « coup de coeur » ;
  • 3 ans de durée moyenne de soutien ;
  • Ouverture en 2014 de la 1ère pépinière d’associations dédiée à l’entrepreneuriat, la Filature.

La Fondation Entreprendre vient d’obtenir le statut de fondation abritante. Désormais elle peut accueillir toutes les personnes, physiques ou morales, qui souhaitent créer une fondation abritée personnelle ou d’entreprise, pour soutenir et développer la cause entrepreneuriale.

Un immense merci à Elisabeth Da Souza pour sa gentillesse, sa disponibilité et le temps précieux accordé à cette interview.

Sources en rapport avec l’article « La Fondation Entreprendre, donner aujourd’hui pour l’entreprise de demain. » :

Articles connexes à « La Fondation Entreprendre, donner aujourd’hui pour l’entreprise de demain » :

Sophie

Rédactrice Web Freelance

De formation littéraire, Sophie a travaillé durant une quinzaine d’année au sein de l’événementiel et de la télévision. Une reprise d'études en 2010 en licence de psychologie lui donne envie de créer sa structure de rédactrice indépendante pour plusieurs plateformes. Elle est chroniqueuse sur des sites comme AlloLeCiel, Scribium (exSuite 101) ou le blog de Testamento.